Portail Accueil Brochure Cartes Partenaires Contact

Casabianca est situé à 600 mètres d'altitude, sous la Cima a u Borgu (930 mètres) et possède un hameau : Quercetto.
Le village est accessible en venant de plusieurs directions :
- La route D237 passe par le col de Saint-Antoine (687 m) vers Piano, la plaine et le littoral de la Casinca.
- un carrefour des voies D15 et D515 permettent toutes deux de se diriger sur Ortiporio au nord et la basse vallée du Golo, au sud vers Giocatojo/La Porta en pleine Castagniccia.

Un couvent : Saint Antoine, une magnifique église à fresques : A Nunciata et une petie chapelle Saint Michel (dans le hameau de Quercetto)
Coordonnées GPS : 2° 26' 50″ Nord
9° 21' 50″ Est

L'église paroissiale de l'Annonciation (A Nunziata en corse), datée de 1806, a remplacé un édifice antérieur, daté de 1487, comme l'indique une inscription, en latin, gravée sur une pierre scellée dans le mur sud :

" TEMPLUM HOC A FUNDAMENTIS DESTRUCTUM ET REDIFICATUM AN. MDCCCVI. 1806 "
Deux campagnes de restauration l'une en 1891, l'autre en 1983, sont signalées par une autre inscription, en latin, située au-dessus de la porte d'entrée :
Elle se présente en schiste avec un toit à longs pans en ardoise ouvrant sur un panorama exceptionnel avec en fond le Mont San Petrone. Une tour-clocher est adossée à l'angle sud.

" DOMINI ANUNTIATEA TEMPLUM HOC DICATUM FIDELIUM PIETATE AC MUNIFICENTIA RESTAURATUM EST. A. D. MDCCCIXC ET MCMLXXXIII) " .

L'édifice n'est pas protégé "Monuments historiques" mais il est entièremenrt restauré. Ci-dessus :
L'intérieur est couvert de fresques très colorées et délicieusement baroques bien qu'il soit constitué de décors peints contemporains, à l'exception d'un décor de style primitif. Le clocher, pour sa part, a été restauré au XVIIIème siècle. La façade principale est ornée de décors peints en blanc et stucs sur fond ocre et beige tandis que les façades latérales et arrière sont crépies. Les moulures baroques ornent un très beau vitrail.
  Ci-dessus : vue du l'autel principal
Vous pourrez y trouver les oeuvres ci-après :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

- l'ensemble de l'autel secondaire de la Confrérie du Rosaire
- l'ensemble de l'autel secondaire de Saint Roch
- l'autel et 3 gradins d'autel
- la croix d'autel du maître-autel
- la chaire à prêcher
- l'ostensoir
- les calice et patène (1860) donation de l'Empereur Napoléon III
- un ciboire.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ci-dessus : les nombreuses statues religieuses

Cette église se distingue par ses fresques colorées mais aussi par sa statuaire.

Plus d'une dizaine de grandes statues religieuses :

- dont certaines sont difficilement identifiables, telle cette composition de personnages : femme et enfants très expressifs (photo ci-contre à droite)
-Une très belle statue de Santa Barba (Sainte Barbe) au pied de laquelle trône le donjon dans lequel elle fut enfermée par son père, faute d'être trop belle ... (photo ci-dessus à gauche)
- Une magnifique statue de Saint Antoine Ermite avec sa houlette dans une main, son livre dans l'autre et un cochon à ses pieds.
- Saint Pierre et ses deux clés : l'une en or, céleste, l'autre en argent, terrestre. Il a ainsi la capacité d'ouvrir et de fermer les portes du Paradis
- deux versions de Saint Antoine
- Sainte Thérèse et l'enfant Jésus ...
Les enfants sont abondemment représentés également dans les fresques et les moulures et certains anges ressemblent à de petits écoliers ...
La chaire est étonnante par son support en forme de sirène qui fait plus penser à la proue d'un bateau qu'à un décor d'église. Son visage souriant et les yeux clos est tourné vers le sol et rajoute un peu d'insolite à l'ambiance.

Les anciens décors ayant totalement disparus, les fresques et la décoration ont été créées entièrement par un artiste d'Ajaccio.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ce travail a rendu le décor incroyablement contemporain et vivant tant il est plein de mouvement, de couleurs et de détails personnalisés et nous donne ainsi la possibilité d'affirmer que cette église de l'Annonciation ne ressemble à aucune autre.
 

Ci-contre à droite : aperçu des différentes fresques et décors des plafonds, des arcades et chapelles de l'église.

Deuxième diaporama : détails des petites plaques, représentant le chemin de croix, apposées à droite et à gauche en haut de chaque arcade de l'église.
Haut de page < page précédente page suivante >
Reproduction interdite - Photos C.Geyschläger - Textes : C.Geyschläger / José Zuccarelli - Copyright 2014